Loutre : témoignage de sa reproduction sur le Gardon de Mialet

Depuis plusieurs années, le site Natura 2000 essaie de savoir si la loutre d'Europe se reproduit dans la vallée. Nous avons eu confirmation en novembre dernier. Un habitant de la vallée a filmé ces deux vidéos ci-dessous qui témoignent de la présence d'un loutron âgé de quelques mois.


Les cris d'appels que vous entendez sur la vidéo semblent indiquer que cette jeune loutre cherche à signaler sa présence à un autre individu, probablement sa mère. La particularité de la loutre est d'émettre des sifflements pour communiquer avec ses congénéres.


Cette nouvelle connaissance apporte une certaine garantie quand à la présence durable de cette espèce dans la vallée. Elle indique que la ressource alimentaire est assez abondante pour que l'espèce se reproduise.

Quelques jours auparavant une loutre adulte a été filmée au même endroit :

[video:http://www.youtube.com/watch?v=S16Ymeo1-Rs?? width:350 height:350]

 

La vie des jeunes loutrons :

La reproduction de la loutre à la particularité de se faire à n'importe quel moment de l'année du moment que son lieu de vie est favorable et surtout que la nourriture s'y trouve en abondance.

La femelle va mettre bas dans la berge. Le lieu de mise bas s'appelle "une catiche"

Après la mise bas, la mère nourrit le ou les jeunes jusqu'à l'âge d'environ 4 mois ou elle commence leur sevrage.

Pendant plusieurs mois (4 à 6 mois) la mère leur apporte les connaissances et les techniques de chasse. A partir du 8-10 mois les loutrons deviennent autonomes et c'est à cette période que la mère les poussera à s'émanciper.

A partir de cet instant, les jeunes loutrons devront atteindre l'âge de 18 à 24 mois pour obtenir leur maturité sexuelle.

Il est estimé que la moitié des loutrons meurent la première année et très peu iront se reproduire. L'espèrance de vie des loutres est d'environ 5 ans en pleine nature. Etant donné que la maturité sexuelle est atteinte tardivement, les femelles pourront donner au cours de leur vie qu'une à quatre portées. Le renouvellement et l'accroissement des individus sont ainsi très lents pour ce mammifère.